Lifestyle

Je ne suis pas vegan mais…

pas vegan mais presque.
vegan = végétalien = personne ayant un régime alimentaire excluant tout aliment d’origine animale

Mais la définition française de

VÉGANISMEn.m. (angl. veganism). Mode de vie alliant une alimentation exclusive par les végétaux (végétalisme) et le refus de consommer tout produit (vêtements, chaussures, cosmétiques, etc.) issu des animaux ou de leur exploitation.
Le Petit Larousse illustré, 2015.

Donc je suis bien végétalienne…

Alors évidemment, dans mon nouveau style de vie, je fais attention… Plus de cuir, la laine si je peux j’évite (mais j’ai encore plein de pelotes avec de la laine…)… Mais je ne suis pas dans l’extrême.

A la maison l’alimentation est à 100% vegan. Même mon ours a arrêté les produits laitiers!

Je dis que je le suis, par simplicité d’expliquer les choses. Mais je n’en suis pas encore à 100%. Car j’ai des affaires non vegan, que je ne compte pas jeter (ce n’est pas le but du veganisme : de jeter car l’animal serait vraiment mort pour rien et ce ne serait pas le respecter)

15 juin 2015

reprise du brouillon 29 mai 2016

Je suis tolérante sur ce sujet, parce que les extrémistes dans tous les domaines font peur et ont ne les écoute pas ^^

Je suis convaincue que ce que je fais est bien, mais je ne dis pas que ce que fais un omni, végétaRien ou autre est mal 😉

Il est clair que j’aimerai qu’aucun animal ne soit tuer pour notre petit plaisir gustatif 😉 Mais je ne juge personne, et n’insulte personne.

Depuis que je dis que je suis « vegan » on me pose des questions, me félicite (bon là, je dirai que je n’ai aucun mérite, c’est vraiment une question d’éthique 😉 ), certaines personnes testent les recettes vegans (j’ai du mal à le franciser, mais parfois je l’écrirai « véganes ») que je partage…

Il y a pas mal de mes contacts qui ont diminué / arrêté les produits laitiers (victoire lol) qui ne sont pas nos amis pour la vie, bien au contraire… et ils ont remarqué la différence depuis justement, les changements intestinaux, acné et autres maux…
D’autres n’avaient pas capté (comme moi et d’autres) comment le lait de vache était produit, sous quelle condition… Et surtout, que nous sommes les seuls mammifères à utiliser du lait d’autres animaux pour notre plaisir après sevrage du lait maternel!

Je ne peux pas dire : « la viande, le poisson ce n’est pas bon » j’ai aimé cela! Ce que je n’aime pas est le fait de tuer pour notre palais… Alors que l’on peut s’en passer.
C’est bien pour cela que je ne suis pas contre les « simili carne », car cela peut aider à la transition, et surtout pour les personnes qui connaissent le goût de la viande, s’en rapprocher. Pourquoi s’en priver sans cruauté?

Il y a un livre qui vient de sortir, que je compte bien m’offrir pour cet été « Ma petite boucherie vegan » de Sebastien Kardinal et Laura Veganpower auteurs du site vg-zone! Afin de bluffer mes omnivores proches ^^ (JE L AI ^^ 29 sept 2016)

Ma plus grosse difficulté depuis que je suis vegan, est de trouver des chaussures pour enfants sans cuir ! Il y en a quasiment toujours (la semelle intérieure) et c’est bien dommage… (Non mesdames, le cuir n’est pas le matériaux noble indispensable aux pieds 😉 )
Sinon, le reste ça va, vu que je n’ai que quelques produits habituels en supermarché, plus besoin de déchiffrer les étiquettes…

Nous mangeons au restaurant, (cela est rare ^^) en prévenant que l’on souhaite des repas végétaliens et cela ne pose pas de soucis (juste un, qui ne savait pas que le beurre c’était un produit issu d’animaux (aha) ou je n’ai pas mangé une partie de l’assiette). Les pizzeria proposent des végétaRiennes, il n’y a qu’à demander sans fromages. Les fast food, nous n’y allons pas (ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour nous), Il y a le Tommy’s Diner qui fait un burger végétéRien et je le demande sans fromage! Il est délicieux et avec leurs frites, pas besoin d’entrée ^^
Manger en extérieur n’est pas très compliqué (évidemment évitez les restaurants spécialisés grillades  de crainte de ne manger que des crudités/frites 😀

En soit, ce n’est vraiment pas compliqué, pas hors de prix ( il y a des produits onéreux mais pas indispensables et de temps en temps se faire plaisir c’est bien aussi) et sans cruauté animale. Quoi de mieux?

On me demande « pourquoi tu es devenue vegan? »

Cela à commencé avec Junior intolérant aux PLV, et il y en a de partout (saucisson…) donc chasser tout cela…Et je pensais depuis longtemps que le lait de vache est pour les veaux, mais j’avais du mal à passer le cap… Puis je me suis renseignée si l’on pouvait se nourrir sans chaire animale, sans les fameuses « carences » et OUI!
Donc j’ai sauté le pas, et je ne le regrette pas 😉
On ne mange pas que des graines, on ne se bourre pas de cachets 😉 Il y a la vitamine B12 (et D mais tout le monde en manque ^^) que l’on prend en complément.
Pas pire que certaines personnes qui prennent plein de compléments.

Et toi, pourquoi es tu ? Végétarien/végétalien/omnivore? 😉

(Visited 46 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.