Non classé

[HUMEUR] Lorsque les cons parlent…

Billet sur les cons, mais des cons familiers, les miens, les nôtres à ma petite famille… Pas que je sois égoïste  pas partageuse, au contraire, mais ceux là, ils restent depuis 11 ans… J’aimerai bien les refiler à d’autres cons…

cons

Mais là ce fut le summum, l’apothéose, la goutte d’eau… Bref, ce fut trop !

Dire à une enfant de 11 ans que la grossesse de sa mère fut une surprise pour son géniteur (non je ne dirai pas un autre mot, il n’est rien d’autre et c’est déjà bien gratifiant) alors que cet abruti m’avait demandé de stopper la pilule, est déplacé mais surtout cela ne regarde pas ma fille !!!!

Dire à une enfant de 11 ans que je mets une barrière entre elle et son géniteur car je garde une mauvaise image du passé de ce dernier, alors que non, c’est une image pourrie présente que j’ai (ne se lave pas, drogué, alcoolique, incorrect, impoli… J’en passe) de lui et qu’il a déjà une influence négative sur ma fille en le voyant peu…

Dire à une enfant de 11 ans qu’il faut qu’elle écrive à son géniteur (qui actuellement se ferait soigner pour elle… mais bien sur…) et la forcer à mettre « je t’aime » Non mais laisse la tranquille quoi !!!!

Dire à une enfant de 11 ans de lui tenir la main, la forcer, la serrer fort alors qu’elle veut ôter sa main alors que ma fille lui dit qu’elle n’a plus 3 ans ! Mais Allo quoi !!!

Dire à une enfant de 11 ans qu’il va falloir que je l’emmène la voir ( la grand-mère) souvent, parce qu’elle a des droits et que sinon elle fera appel au juge et ma fille resterait tel jour et tel jour !! Mais d’où tu racontes des conneries plus grosses que toi ? D’où tu mets la pression sur ma fille de 11 ans quoi !! Et au tel, devant moi tu ne dis rien, tu fais la faux-cul, la manipulatrice de première…

Voilà, un bref aperçu de mes cons… Je vous les laisse volontiers, ni repris, ni échangés !

Ce soir, il fallait que je l’écrive, le lâche publiquement…

Ce soir, j’étais tant énervée…

Mon bébé de bientôt 11 ans ( le 12 avril) je t’aime énormément, tu as été désirée et aimée dès que j’ai su que tu étais dans mon ventre ! Pour rien au monde je te regrette, tu es celle qui a fait celle que je suis aujourd’hui <3

(Visited 76 times, 1 visits today)

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.