Chéri?? Tu viens faire les courses avec moi?

courses

« Chéri?? Tu viens faire les courses avec moi? »

J’ai souvent entendu cette demande ou quelques unes de ses variantes : Tu m’accompagnes à la banque? Tu viens avec moi chercher le pain? …

Pour moi et je pense pour d’autres (surtout nous les hommes) on assimile cette demande à une corvée à faire de plus, un moment désagréable à passer ou un moment inutile pour soi puisqu’être deux pour ça n’est pas toujours nécessaire. J’ai pensé ça longtemps et j’émettais régulièrement un refus parfois avec un sentiment de reproche. Après tout, je rentre du travail et on me demande encore quelque chose à faire. Je ne peux donc pas être tranquille? Me disais-je. Ou encore : “À la banque? Mais en quoi je peux bien être utile à la banque??”.

Mon analyse

Je pense que je réagissais ainsi parce qu’enfant j’accompagnais très souvent ma mère faire les courses, aller à la poste, à la banque, à la mairie,…. ça n’était jamais vraiment très agréable à faire. On marchait souvent longtemps, on patientait tout autant de temps avant de pouvoir enfin rentrer à la maison. Je ne le faisais pas par choix mais parce que je ne pouvais pas rester à la maison seul. Heureusement à l’adolescence on commence à avoir le choix et éviter cette tâche longue, pénible et bien répétitive et on s’habitue à notre petite tranquillité. J’aidais malgré tout à sortir les courses de la voiture et les ranger (quand même !).

C’est donc avec ces expériences et ces souvenirs désagréables qu’on se retrouve un jour en couple et cette fois c’est celle qui partage notre vie qui nous formule cette fameuse question. Et là, pour certains c’est le drame, on se revoit dans le caddie accompagnant sa propre mère, nos souvenirs de ces moments que l’on a pas su vivre autrement que de les subir nous assaille et on a juste envie de partir en courant!

Alors comment on se sort de ce raisonnement? Comment arrive-t-on à dire oui à une demande qui nous paraît si illégitime de notre point de vue?

Et bien c’est très simple, mais vraiment ! Le fait est qu’on interprète très mal cette demande, pour nous on comprend simplement: “Tu viens faire les courses?” et forcément c’est désagréable et on a pas envie de répondre favorablement. Mais pour elle, ça veut dire : “Tu viens avec moi?” et c’est très différent! Il ne s’agit plus seulement de faire des courses mais de passer du temps ensemble!

Certes, vous ferez les courses mais c’est aussi une occasion de passer de très bons moments ensemble et j’en fais l’expérience. Si vous changez votre façon d’appréhender ces moments en comprenant qu’il s’agit en réalité d’une opportunité pour passer plus de temps avec votre conjointe alors vous ne pourrez plus trouver ça désagréable et c’est même le contraire! Aujourd’hui je me surprends même à avoir envie d’aller faire des courses dès que l’occasion se présente. Je ne veux plus rater l’occasion de passer un peu plus de temps avec l’élue de mon coeur même s’il s’agit d’aller poster un colis! Surtout que c’est souvent notre seul moyen d’être véritablement que tous les deux sans les enfants en semaine.

Alors faite comme moi, faites ce choix de répondre oui et faites le avec plaisir! Votre vie de couple s’en trouvera changée !

Pour vous mesdames!

Soyez patientes et essayez de formuler la demande autrement pour donner envie à votre conjoint de vous accompagner. Dîtes plutôt : “J’aimerais beaucoup que tu m’accompagnes pour faire les courses. On en profitera pour aller boire un café!” ou encore “J’ai envie de passer du temps avec toi et j’ai aussi quelques courses à faire. Tu m’accompagnes?” A ces demandes, je ne garantie pas le succès total mais les réponses favorables devraient être beaucoup plus nombreuses !

 

DDD

(Visited 83 times, 1 visits today)

3 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.